Devenir JSP

Jeune Sapeur-Pompier, qu’est-ce que c’est ?

Devenir jeune sapeur-pompier, c’est vivre une expérience unique, découvrir la force du travail en équipe et, surtout, apprendre les gestes qui sauvent. C’est aussi s’initier aux techniques de secours et de lutte contre l’incendie, découvrir les véhicules spécialisés, pratiquer régulièrement un ou plusieurs sport(s)…

Civisme et solidarité sont au cœur de cette activité aux multiples facettes. Même s’il ne devient pas, à terme, sapeur-pompier volontaire ou professionnel, le jeune sapeur-pompier aura acquis un savoir, un savoir-faire et un savoir-être qui lui seront utiles tout au long de sa vie.

La formation des jeunes sapeurs-pompiers est axée autour du secours à personnes, de la lutte contre les incendies et de la protection des biens et de l’environnement. Elle comporte également un volet d’information sur le fonctionnement des services de secours. A partir de 16 ans, les jeunes qui le souhaitent peuvent passer le brevet national de Jeunes sapeurs-pompiers.

Ensuite, ils peuvent compléter leurs connaissances notamment par le biais des formations « Prompt Secours » et « Equipier au VSAV ». Le jeune sapeur-pompier dispose ainsi d’atouts majeurs pour rejoindre ses aînés.

Les jeunes de nationalité étrangère peuvent également intégrer la section de jeunes sapeurs-pompiers.
 
Alors, si vous brûlez d’envie de rejoindre une section de jeunes sapeurs-pompiers ou souhaitez obtenir des informations complémentaires, contactez-nous sans attendre.
 

Comment devenir Jeune Sapeur-Pompier ?

Pour devenir Jeune Sapeur-Pompier, il faudra, pour la saison 2021-2022 : être né entre le 1 mai 2007 et le 31 décembre 2008 et satisfaire aux tests de recrutement. Chaque division (voir la carte des divisions ci-dessous), souhaitant recruter des JSP est chargée d’organiser des tests de recrutements.

Pour se présenter à ces tests, il faut :

  • Fournir un certificat médical d’aptitude physique.
  • Fournir une autorisation parentale.
  • Fournir une attestation de capacité à nager 50 mètres.

Ces tests comprennent :

  • Un grimper d’échelle de 6 m (test de vertige).
  • Une épreuve de course à pied (test du Luc Léger).
  • Une épreuve de tractions.
  • Une épreuve de mathématiques.
  • Une rédaction.
  • Un entretien avec un jury.

Toutes les divisions ne recrutent pas tous les ans. Contactez-nous pour obtenir des informations complémentaires.


Trouver la division la plus proche de chez vous !